Blog

Le jour où on a commandé une pizza

Ma crevette, aujourd’hui il faisait froid. Mon ventre était vide et le frigo aussi.

frigo

C’était seulement après l’avoir longtemps considéré (le frigo) et envisagé des recettes qui feraient frémir d’horreur Gordon Ramsay et tourner de l’oeil Cyril Lignac (un navet, un oeuf, du gorgonzola…) … que j’avais finis par l’accepter. Mon frigo était dans l’incapacité de remplir sa mission. Qui est de remplir mon ventre. Accessoirement celui de mes nains.

Le jour où j’ai abandonné mes enfants

DSC00004L’article d’aujourd’hui a failli s’intituler « Jamais sans mes nains ».

Ma chère crevette, je viens de faire quelque chose de terrible: j’ai abandonné mes nains.

Ne me juge pas, crevette, pas toi…Depuis un petit moment, je n’étais plus en très grande forme, tu sais. Une grande fatigue, des migraines récurrentes.

Ma mère me propose alors de s’occuper quelques jours de mes trolls. Non, lui dis-je c’est impossible ils sont trop jeunes… Ils se réveillent encore 2 à 3 fois par nuit…et puis…et puis… Elle trouve les arguments, je commence à lâcher prise…ou plutôt lâcher mes nains.

L’effet The walking dead

Oh my God!!! Mais le prochain épisode de The walking dead…c’est ce soir!!! Yé souis excitée comme oune pouce!!!walking dead

-Comme un pouce?

-Ma, non comme oune pouce, l’animal! Arrrête dé té moquer dé mon accent!

Je sais ce que tu dois être en train de te dire crevette « Décidémment, il lui manque une case celle-là… » on me l’a souvent dit. Oui, on peut dire que j’ai un grain, crevette. Mais tu ne dois pas être bien nette non plus, parce que sinon tu ne viendrais pas perdre ton temps précieux à lire mes bétises et tu ferais comme tout le monde, tu irais regarder Hanouna.

Mais revenons en donc à nos moutons.

La deuxième partie de la saison 6 de The walking dead sort ce soir (aux Etats-Unis of course) et cette nouvelle me met dans tous mes états.

Je suis fébrile. Je tremble. J’en rends mon déjeuner. C’est peut-être la gastro après tout.

La bagarre 2

Ah, mes p’tites crevettes…Oui, la bagarre, encore.

Sérieusement vous pensiez vraiment que j’avais déjà fait le tour de la question? Ah ah ah…Rire orange (oui, c’est comme le rire jaune mais avec un soupçon de désespoir dedans…)

Hélas, mes nains n’ont rien à envier aux plus grandes stars du catch.

Et quand le mini nain se met à faire tournoyer dans les airs son mini poing avec détermination, on sait que ça va mal finir.

Une histoire

book-419589_1280Mes chères crevettes, j’ai envie de vous raconter une histoire.

-Oui, oui, raconte-nous une histoire!

(Allez, tu l’as demandé, faudra pas râler, hein! Prends un coussin et installe-toi bien).

Début octobre je fus conviée à une rencontre professionnelle.

Je suis partie très tôt ce matin-là, laissant tout le monde endormi. J’ai pris le train. 4h de train.

C’est long, mais ça passe si vite pourtant. Il faut dire que je ne me suis jamais encore déplacée sans les nains et jusqu’au dernier moment j’ai cru que ça ne se produirait pas, le mini nain ayant eu la bonne idée de me faire une gengivite la veille.

Je jubile, j’exalte, je suis heureuse comme une gamine qui part découvrir l’océan. Libérée, délivrée…désormais plus rien ne m’arrête !

Je suis le maître du monde, je souris même dans le métro.

La rencontre se passe merveilleusement. Et voilà que le grand chef prend la parole pour présenter un des participants. Une, en fait.

La bagarre

Je sais pas chez vous mais chez nous ça castagne. Ça bastonne, ça boxe, ça cogne.  Ça se crêpe le chignon.

Dans ces moments-là, tu endosses le rôle de l’arbitre.sport-1013932_1280

Tu as tout vu, c’est le nain qui a commencé. Si, tu le sais, Dieu merci ta vision périphérique est vraiment bonne. Faut dire, y a de l’entrainement derrière. Tu interviens avec autorité. Carton jaune. Calmement, mais fermement.

L’effet Reine des neiges

Je sais pas vous mais chez nous c’est Reine des neiges.

Finies Minnie, Blanche-Neige et autres pouffiasses. Maintenant c’est la Reine des neiges.

J’avoue que si j’avais su à quel point ce film d’animation allait changer ma vie, j’aurais peut-être pas appuyé sur PLAY ce jour-là. Ce jour-là n’est pas si lointain, ça date de septembre. Sniff.reine des neiges

Depuis, c’est dur, tu sais. (Oui, si tu as une fille tu sais)

Depuis que ma naine a vu le dessin animé, hors de question de sortir sans sa tresse Reine des neiges. Les couettes, les petits chignons rapides, les cheveux lâchés avec ou sans serre-tête tout ça c’est pour les cagoles vous dis-je!